Les Ombres

de Eve Ruby Lenn

  2 Commentaires  

Les Ombres

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.

Bientôt, des incidents survienn ...

En lire plus

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.

Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions.

Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres…

(−) Réduire

2 Commentaires

Publié par catherinechoupin : le 24/11/2017

Envoûtée ! J'ai bien fait de me laisser séduire par la couverture car je pensais que ce livre ne correspondait pas à mes goûts. En réalité, il y correspond tout à fait car c'est du fantastique et non de la fantasy. L'histoire débute à Londres le jour de la mort de le reine Victoria, le 22 janvier 1901. Les détails historiques précis et l'attitude rationnelle du héros historien nous entraînent insidieusement dans le pays des "Ombres". Ce qui m'a le plus émerveillée, c'est le style classique, totalement adapté à l'époque victorienne. J'ai cru me replonger dans un ouvrage d'un de mes auteurs préférés pour le style, sir Arthur Conan Doyle (je pense en particulier au Chien des Baskerville), d'autant que le héros a des airs de Sherlock Holmes et qu'il mène des enquêtes successives en veillant à raison garder. J'ai pensé aussi à Edgar Poe, en particulier pour le fantastique. L'histoire est très bien construite, mais, je le répète, le style exceptionnel de l'auteur vaut à lui seul le détour. Je me suis régalée.

Publié par clairebl : le 07/01/2019

Lorsque j'ai ouvert les Ombres, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. La couverture laissait présager un livre young adult. Il n'en est rien du tout. J'ai été surprise par la qualité du style, raffiné, suranné, très travaillé, très 19è siècle, y compris dans la manière de traiter les dialogues, vraiment nombreux, mais jamais inutiles. J'ai été embarquée dès la première page dans un univers hors du temps, au coeur de l'Angleterre victorienne, avec Wilson Grant et les frères Stretford. Eve nous promène avec délectation du Londres de 1901, aux terres de Chester, brumeuses, boisées, nocturnes. On y rencontre une galerie de personnages mystérieux, aux rapports complexes, dévoilés au fil de la lecture. Oui, c'est une oeuvre qui se lit lentement, non, ce n'est pas pour des lecteurs du dimanche. Mais cela mérite vraiment l'effort. L'imagination de l'auteur est incroyable : elle revisite, réinvente, les mythes du Paradis, du Purgatoire, elle nous fait croire à un univers de Justice au-delà de la mort, loin des poncifs, des sentiers battus. Le fait de réinventer le mythe de la vie après la mort, (ou au-delà de la mort) me fait un peu penser à Anne Rice et à Entretien avec un Vampire (même si Eve Ruby Lenn ne nous parle pas ici de vampires), au fait que cet auteur avait réinventé le mythe du vampire, à l'époque où Lestat and co étaient sortis en librairie. Un dernier point : je suis du genre facilement effrayée par les histoires de fantôme, même si j'adore le fantastique (celui du 19 siècle, celui de Poe et Maupassant, qui laisse planer le doute, tout du long), et pourtant, à la lecture des Ombres, je n'ai pas eu (trop) peur...

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com