Mémoire linéaire d'un médecin radiologue français universaliste - Volume 2

de Jean-François Moreau

  0 Commentaires  

Mémoire linéaire d'un médecin radiologue français universaliste - Volume 2

C’est d’abord la décennie des années 70 où le jeune interniste se transforme en électroradiologiste de l’hôpital Necker dans la foulée de mai 68. C’est le passage de la radiologie analogique en imagerie médicale numérique et le choix de devenir génito-uroradiologue échographiste, spécialisé dans l’exploration ...

En lire plus

C’est d’abord la décennie des années 70 où le jeune interniste se transforme en électroradiologiste de l’hôpital Necker dans la foulée de mai 68. C’est le passage de la radiologie analogique en imagerie médicale numérique et le choix de devenir génito-uroradiologue échographiste, spécialisé dans l’exploration des parathyroïdes et du sein.

La décennie des années 1980, c’est l’internationalisation d’une carrière boostée par l’organisation du XVIème Congrès International de Radiologie de Radiologie (ICR’89) de Paris. C’est le lancement de la radiologie gériatrique et l’apogée d’une recherche sophistiquée sur la toxicité des produits de contraste radiologiques.

La décennie des années 1990 c’est le premier type de service hospitalier fondé sur le principe révolutionnaire du contrat d’objectifs et de la gestion en flux tendu.  Il en nait le concept d’imagerie de la Femme et les positions de Trésoriers de deux sociétés savantes internationales. Après une année triomphale 1995, c’est la chute du service torpillé par la désastreuse gestion du groupe hospitalier Necker-Enfants Malades et la douloureuse décision de refuser la reconduction de la chefferie de service prise en 1998.

(−) Réduire

0 Commentaire

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com