Ma Bête

de Jean-François REGNIER

  1 Commentaires  

Ma Bête

Ma Bête, c'est ainsi que Weston Forrester surnomme Duncan Smith qu'il capture à Boston, sur le parking d'une station-service.
Le ravisseur veut faire de sa victime le meurtrier qu'il n'a pas le courage de devenir.
Weston Forrester a tous les atouts pour mener le jeu et faire de Duncan Smith un criminel.
L ...

En lire plus

Ma Bête, c'est ainsi que Weston Forrester surnomme Duncan Smith qu'il capture à Boston, sur le parking d'une station-service.
Le ravisseur veut faire de sa victime le meurtrier qu'il n'a pas le courage de devenir.
Weston Forrester a tous les atouts pour mener le jeu et faire de Duncan Smith un criminel.
La rencontre de ces deux hommes, dans un face à face tendu, va les amener à se découvrir aux limites de leurs forces et de leurs valeurs respectives.

(−) Réduire

1 Commentaire

Publié par sophiesonge : le 13/09/2018

Weston Forester croit avoir trouvé l'homme qu'il lui faut en Duncan Smith. Son enlèvement est pour lui, l'ébauche de plans criminels dont il détient le secret... Weston Forester est un homme tourmenté par ses humiliations passées, il y a quelque chose de dangereux, d'enfoui et pourtant, il n'assume pas... C'est sa vengeance, son désir de contrôler qui va le porter jusqu'à l'insidieux, l'incontrôlable. Sa relation à l'autre est tronquée, biaisée. Ses plans sont pensées, orchestrées, machiavéliques. Jean-François Regnier nous propose un thriller froid et pervers. Chaque personnage prend la parole à tour de rôle, nous imprégnant de leurs pensées, de leurs sentiments. Il y a un rapport malsain qui est instauré et qui s'installe, un jeu de dupe, de pouvoir fou. Weston a une personnalité trouble dont on ne mesure pas assez les effets. Duncan est une victime choisie, décortiquée, avilie, mise sous pression. Tout est calculé et rien ne se passe comme prévu... L'écriture est fluide, oppressante. On est gagné par la noirceur, la souffrance des personnages, mais aussi par leur désir de s'échapper de leur situation, d'en finir... La machine s'enraye, vient la peur d'un côté, l'espoir de l'autre... Les masques tombent, les limites transgressées ne peuvent définitivement aller plus loin... On a signé le point de non-retour. Les dégâts sont irréversibles, nombreux, inavouables et pour la police ainsi que les journalistes, complexes à élucider. Un récit psychologique détonnant et qui laisse des traces et d'infinis questionnements...

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com