Des nouvelles de l'ingénieur


De Jérôme Tanon

Arrivé à l’âge de la retraite, l’auteur, ingénieur pur et dur, s’est découvert un goût immodéré pour l’écriture. Bien des années se sont encore écoulées. Il se retrouve avec un fatras de trois dizaines de courtes nouvelles. Nées de la sublimation de ses expériences ou de la condensation de ses fantasmes, elles sont présentées dans la géométrie d’un  kaléidoscope, en neuf thèmes

Au bout de la nuit, ancrée dans la vie de l’auteur, enfante Entre deux mondes, pur fantasme. Le printemps des enfants est une invention qui emprunte les habits de la réalité sociale pour s’évader dans l’absurde. Il est interdit aux présidents, à l’opposé, cache la « vraie vérité » sous une trame déraisonnable. Refus de priorité est un conte édifié avec les pierres de la réalité, réarrangées pour les besoins de la cause…

Vingt neuf courts récits, alertes, fantaisistes et néanmoins porteurs de sens, introduisent la lectrice, le lecteur, dans l’intimité d’une vie d’ingénieur, qui donne ainsi de ses nouvelles. A lire sans hâte.      

Télécharger un extrait
Livre numérique
5,99€
Publié le : 13/07/2022
ISBN : 9791040511649
Formats : PDF - EPub - MobiPocket
Livre papier
15,90€
Publié le : 13/07/2022
ISBN : 9791040511656
Formats : Broché - 140x216
Pages : 187

Voulez-vous donner votre avis sur ce livre ?


Jérôme Tanon


Ingénieur de formation et de métier, dès l’âge de la retraite j’ai laissé courir ma plume impatiente. D’abord, en tenant une rubrique « événementielle » dans un journal scientifique. Puis, comme cheville ouvrière d’un travail de recueil et mise en valeur des souvenirs professionnels de mes anciens collègues. Le résultat en a été la publication d’un livre : « La belle époque de l’industrie française », REF.2C éditions.

J’étais mûr pour tenir la plume à mon compte. Cela a abouti à une autofiction romanesque : « Francaoui », EditionAtlantis.

Après quoi, le temps était venu pour libérer mon imagination : le résultat en a été un conte déjanté, campé dans le XXIIème siècle : « Les dieux sont de retour », Guillaume Mansac (pseudo) éditions Amalthée.

Je garde sous le coude un récit compliqué, « Le virus de la mine », à la fois chronique familiale et saga professionnelle.

Voici à présent un recueil de nouvelles, « Nouvelles de l’ingénieur », plus léger, kaléidoscope de souvenirs et d’inventions.