Les trois vies de l'homme qui n'existait pas

de Laurent Grima

  8 Commentaires  

Les trois vies de l'homme qui n'existait pas

Tino n'existe pas ! 

Tombé du ciel il y a près de trente-cinq ans, son père, un marginal sans nom porteur d'un lourd mystère, a oublié de le déclarer à l’État-Civil. Ils vivent tous deux à la périphérie de la civilisation et de ses dangers, sans autre identité que leur statut fragile de ve ...

En lire plus

Tino n'existe pas ! 

Tombé du ciel il y a près de trente-cinq ans, son père, un marginal sans nom porteur d'un lourd mystère, a oublié de le déclarer à l’État-Civil. Ils vivent tous deux à la périphérie de la civilisation et de ses dangers, sans autre identité que leur statut fragile de vendeurs nomades à la sauvette. Mais un jour, le patriarche meurt, laissant Tino seul face à un immense défi : s'inscrire dans le monde des hommes, en respectant la promesse qu'il lui avait faîte un jour de vivre plusieurs vies !

(−) Réduire

8 Commentaires

Publié par alexandre-chanaud : le 10/07/2019

Très belle découverte effectivement Michel Bussi a eu raison j'adore et recommande

Publié par valery-groppi : le 13/07/2019

Un livre qui vous transporte dès les premières lignes. Un livre qui vous fait voyager qui vous fait rire, pleurer. Un livre engagé. On retrouve dans ce deuxième roman, la plume singulière de Laurent Grima. qui n'a pas peur de se confronter à des sujets sensibles avec toujours en fond une pointe d'humour. J'ai lu ce livre en une journée. Merci monsieur Grima de m'avoir permis de faire ce voyage sans quitter mon canapé.

Publié par stephane-lesiourd : le 20/07/2019

Le genre de livre que l’on ne lâchera pas avant de l’avoir fini! Excellent moment de lecture.

Publié par nicolas-bec : le 04/08/2019

Un livre inclassable... Sa dimension philosophique l'emporte sur l'intrigue pourtant prenante, ce qui classe ce roman dans un genre un peu hybride, auquel les lecteurs ne sont pas habitués. Tino, une des trois facettes du personnage principal, incarne ce que beaucoup aimerait être: solaire, libre et humaniste. Beaucoup de ses réflexions sur les relations humaines et la société consumériste résonnent en nous. Laurent Grima nous livre alors une radiographie juste et éclairée du monde dans lequel nous nous débattons souvent, et nous insuffle une bonne dose d'optimisme! Un "livre inclassable" à lire absolument!

Publié par veronique-frances : le 11/08/2019

Ton livre c'est comme quand j'étais petite, le tube de lait concentré sucré dans le frigo... je prenais avec délectation une petite bouchée chaque fois que je passais devant, en fermant les yeux pour mieux sentir le nectar envahir ma bouche et descendre le long de ma gorge.. je buvais sur ça une gorgée de lait demi écrémé qui rehaussait le goût tout en me désaltérant... Je n'ai pas les mots... Ce livre c'est du nectar que l'on n'a pas envie de terminer... je le lis au ralenti exprès... L'auteur jongle avec les mots et les idées avec une agilité déconcertante... je ris, je suis émue... Je reviendrai avec un autre commentaire en fin de lecture... Franchement, n'hésitez pas !!! Achetez le et offrez le!!!

Publié par denise-tezzele : le 13/08/2019

je sais pas comment décrire ce que j'ai ressenti (je ne suis pas écrivain lol), ce que je peux dire c'est que ce livre m'a touché et que je le recommande vivement. Et je ne dévoilerais rien de son intrigue....... juste LISEZ LE

Publié par simone-groppi : le 06/09/2019

Délicieux roman plein de tendresse et d'humanité, philosophique, écologigue, politique, d'une grande originalité, dans lequel humour et gravité cohabitent. Les personnages marginaux sont attachants, authentiques. On voyage dans le temps, dans l'espace. Phrases savoureuses, écriture limpide. A déguster sans modération.......à offrir sans hésitation.

Publié par sophiesonge : le 11/09/2019

Un roman évocateur : Pour notre narrateur qui n'a pas de nom, c'est le moment de se séparer de son père-noyau, l'homme qui l'a accompagné étroitement et fidèlement pendant trente-cinq ans. C'est l'heure aussi pour lui, d'aller plus loin à la rencontre de lui-même et de ses origines... Laurent Grima a choisi le thème de l'identité pour ce roman qui foisonne entre le sauvage et le bohème. On découvre un narrateur multiple, complexe, émouvant quand il croit avoir tout perdu au décès de son père. Ce qu'il nous raconte, c'est cette relation unique, intime, inoubliable entre deux hommes à l'état-civil évanoui et qui se suffisent à eux-mêmes. Leur lien est celui de l'amour, de la vie, de la liberté. Leur quotidien est entre l'urgence et la contemplation. Ils vivent une vie de nomade, de philosophe, de jouisseur. Ils sont dans l'instant, la vérité, en cultivant le plus grand des secrets. Il y a dans leur histoire, une part d'ombre et de lumière qui s'appelle et se reflète. On va avec eux sur le chemin de la construction, de la sagesse à la recherche d'une connivence qu'il faut effleurer, toucher du doigt. Il y a quelque chose de puissant, d'intérieur, d'universel dans ce que nous décrit l'auteur. L'écriture est sensible, évadante, humaine. Elle nous plonge dans un état d'évanescente et inextinguible réflexion. On est touché par la nature, le relief, l'originalité des personnages. Les émotions sont intenses, fugaces, fragiles. IL y a les rencontres qui se font à tâtons, à demi-mot. Ce qui nous retient, c'est la tendresse, l'amour, l'immense pudeur. Les destins se distinguent, se rapprochent et se ressemblent. Qu'il soit Antoine, Tino ou Gùnther, notre narrateur, va au bout de son histoire et de lui-même dans un éveil consenti et révélé. Un roman, un voyage, une quête initiatique qui fait sens, et même écho... Découvrez l'hommage d'un fils à son père, dans ce qu'il a de plus pur et bouleversant...

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.