Pourquoi épouser ?

de Marie BERCHOUD

  1 Commentaires  

Pourquoi épouser ?

Pourquoi épouser ? Dans ce récit à plusieurs voix et plusieurs "je" de tous âges, des amis, des inconnus se sont confiés et ont accepté de raconter leur histoire : comment ils ou elles se sont décidés, qu'est-ce qui les a marqués ...

En lire plus

Pourquoi épouser ? Dans ce récit à plusieurs voix et plusieurs "je" de tous âges, des amis, des inconnus se sont confiés et ont accepté de raconter leur histoire : comment ils ou elles se sont décidés, qu'est-ce qui les a marqués ? Pour certains ou certaines, c'est le mariage de leur amour mais... avec quelqu'un d'autre (!). L'interrogation commence au lycée, et va jusqu'aux âges avec petits-enfants (ou pas). Il est aussi question de mères terribles, et d'agressions... soit l'expérience de femmes diverses, qui ne laissera pas indifférents les hommes.
Un bref extrait :
"- Toi, épouser ? Mais ça va pas ? Tu as déjà foiré un coup, tu ne vas pas t'y remettre ?
- Et alors, un échec, c’est pas un destin !
- Mais regarde-toi ! Toi, dire OUI ? Tu n'as jamais su que dire NON. Au lycée, déjà… Et même avant, à l'école primaire : qui c'est qui a dit à la maîtresse que le dictionnaire avait tort sur les singes, hein ? Il y a au monde une seule personne pour contester les dictionnaires dès huit ans, c’est toi. Alors, épouser, ma vieille, épouser, là…
- Bon, ça va, ça va. On peut changer, non ? Je n’ai plus huit ans et demi ! Et d’abord...
- Oh, assez avec ça, t’as pas voulu, OK, OK, tu me lâches avec ça.  Sauf que toi, j’y reviens, tu penses à remettre ça !? Toi,  toi, qui ne consens jamais à rien, rien  - et surtout pas à un homme ! Et à une femme non plus – bref, puisque tu es un cas, fais donc la lionne !
La lionne…"

(−) Réduire

1 Commentaire

Publié par louiser : le 21/03/2016

Voilà bien un livre inclassable qui tient du roman, de la nouvelle et de l’essai. Un livre qui ne ressemble à aucun autre. Un livre de femme que tous les hommes devraient lire. Derrière chaque page, chaque mot, il y a l‘amour, la peur, la fragilité et la faiblesse, le désir d’avoir confiance et la défiance qui vous gifle en boomerang. Ecrit comme on jète un pavé ou un cri. Un cri de détresse d’une poésie flamboyante et d'une légèreté d'oiseau. L’auteur y parle sans en avoir l'air, la condition des femmes avec justesse et beaucoup de sincérité. Par-ci, par là, un zeste d’érotisme - le bon- celui qui devrait guider la parade amoureuse et engendrer la tendresse. Chaque histoire tisse à sa façon une réponse - non réponse- à la question du titre. A lire parce qu’on est une femme et qu’on ne peut pas ne pas y retrouver une once de son vécu ou parce qu’on est un homme et qu’on a encore beaucoup à apprendre le l’autre moitié de l’Humanité.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.