Mémoires de Guerre

de Martine Gaurat Lemonnier

  1 Commentaires  

Mémoires de Guerre

C’est la guerre !… Euh… Le confinement !

Il y a cette fenêtre qui donne à voir, qui tente d’attirer les curieux. Qui tente de donner un peu d’espoir, de vie, de rire et de sourire. Et il y a l’intérieur, le contre-jour, la pénombre, l ...

En lire plus

C’est la guerre !… Euh… Le confinement !

Il y a cette fenêtre qui donne à voir, qui tente d’attirer les curieux. Qui tente de donner un peu d’espoir, de vie, de rire et de sourire. Et il y a l’intérieur, le contre-jour, la pénombre, le côté sombre. Ce que l’on cache, ce qui peut faire mal mais pas que.

Je me sers de Facebook pour raconter, faire rire. Râler aussi.

Et voilà que le confinement nous tombe dessus.

On vit tous des moments qu’on n’a jamais vécus, jamais imaginés. Ils sont vierges telle une terre jamais foulée que l’on découvre. Que faire ? Avancer ? Débroussailler ? Innover ? S’effondrer ?

Ces moments peuvent être traumatisants. Ils laisseront des traces. Pour beaucoup.
Tout le monde raconte, décrit ce qu’il vit, ce qu’il invente pour tenir, ses recettes, ses rencontres virtuelles, ses lectures, séries. Je ne fais pas exception à la règle.

J’ai souhaité y mettre ma touche. Chaque jour de ce confinement, j’ai tenu une chronique que j’ai partagée sur Facebook.

Néanmoins, à un moment donné de ce temps qui s’étire, j’ai eu envie d’écrire, de décrire le backstage, le mien, celui que je cache. De développer quelques-unes de mes réflexions, rapporter certains témoignages. Le off. Ce que je n’ai pas publié sur Facebook. Possible que la partie visible et celle invisible de l’iceberg se chevauchent quelquefois. Possible.

Elles se chevauchent, c’est sûr, se complètent aussi.

(−) Réduire
1 Commentaire

Publié par christine-bouillon : le 30/06/2020

Mon agenda s'est vidé. On ne m'attendait plus nulle part. La chronique de Martine est vite devenue mon rendez incontournable. Le confinement de Martine, mais pas que... Celui de ses patients, de ses proches... des témoignages qu'elle recueille jour après jour. Son QG est au bout du fil et elle emmène, chez d'autres confinés, vers d'autres histoires. Elle raconte avec humour, bienveillance, ses coups de gueule et la vie en vrai.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.