Attentat à la pudeur

La jeunesse est saoulée, salit sous le silence du vice

de Océane Raczka Dhoury

  4 Commentaires  

Attentat à la pudeur

N’avez-vous jamais regardé à travers le trou de la serrure pour voir au-delà des portes.

JULES. Coco Beach. LILI. 6B. JAWAD. Hyères. ALEXIA. TGV. CARLA. Le mask. PIERRE. Amsterdam. MARION. Le pershing hall. 3MOTS. Weed. THOMAS. Avenir. CAMILLA. Rhum’bar. MEHDI. Argent Sale. MARY. La photogr ...

En lire plus

N’avez-vous jamais regardé à travers le trou de la serrure pour voir au-delà des portes.

JULES. Coco Beach. LILI. 6B. JAWAD. Hyères. ALEXIA. TGV. CARLA. Le mask. PIERRE. Amsterdam. MARION. Le pershing hall. 3MOTS. Weed. THOMAS. Avenir. CAMILLA. Rhum’bar. MEHDI. Argent Sale. MARY. La photographie. ALADIN. Le lavatory Madeleine. ALYA. Trafique. SAM. Mensonge. PABLO. Le pacha. TIPHAINE. Paris. ANTHONY. Queen. MANON. La fashion Week. GEOFFROY. Cannes. CHARLES. Extasie. MARGAUX. Shit. ANDREA. Uber. SIGRID. Décadence. KAIS. Désir. LUDIVINE. Cri et chuchotement. DAVID. Inox Park. ATHINA. Coke. LAURE. Secret. FRANCK. Facile. LARA. Overdose. SANDRO. Le sens. PIERRE.P. Addiction. JUSTINE. Pignans. NOAM. Saint Germaine en Laye. BERANGERE. Vicieuse. MOUSSA. Tekken. LOLA. Folies Pigalle. KHEIRIM. La nuit. GURWAN. Catin. NATHALIE. Le Prosper. KAMEL. Champagne. KATE. Capote. GAEL. Maison close. MATHILDE. Trahison. ARMEL. Vivre. CASSANDRE. Paris 17e. EVA. Bordel. ELENA

‘’Je veux que l’on me regarde quand je marche dans la rue, que les gens s’arrêtent de parler quand j’arrive. Que tout le monde me veuille à sa table, que tout le monde sache ce que je porte et que tout le monde sache ce que je fais dans ma vie. Je leur ferais envie, mais ils ne m’auront pas. Ce corps m’appartient. Plus de sentiments plus de larmes. Un billet de cinq cent euros et je serais libre. ‘’

(−) Réduire
4 Commentaires

Publié par alexis-rousseau : le 22/02/2020

Jolie fiction qui manque parfois de rondeur , quelques syntaxes sont à revoir. J'aurais apprécié des détails supplémentaires sur certains personnages , mais le fil conducteur est intriguant et l’histoire dans l'air du temps. Bravo pour le travail effectué !

Publié par oceane-raczka : le 23/02/2020

Bonjour Alexis, Merci pour votre retour , merci d'avoir pris le temps de me lire , je note vos observations . Au plaisir

Publié par christelle-simon : le 24/02/2020

Je suis tombée par hasard sur le roman via le site . J'aime beaucoup la facilité de lecture , l'écriture est fluide et addictive . Chaque fin de partie donne envie de dévorer la suite , afin de connaitre ce qui vient après . Le personnage de Jules soulève vraiment des questions actuelle de société ... Cette immersion dans Paris est pour le moins, innatendue. La noirceur monte progressivement, c'est vraiment pas mal ! J'ai pu vérifier que les lieux cités dans le roman étaient bien réel, il aurait été intéressant de le faire apparaitre, mais peut-être est-ce un choix de l'auteur ?  Christelle

Publié par oceane-raczka : le 02/03/2020

Bonjour Christelle, Merci pour votre commentaire, effectivement le non-référencement des lieux est voulu pour pousser la curiosité du lecteur :) Oui, le personnage de Jules est très complexe mais très représentatif de la société actuelle. Il a été particulièrement difficile d'écrire sur l'homosexualité masculine étant une femme ! Suite à votre commentaire, je me dis que le pari est à demi-réussi ! Merci encore pour votre intérêt. N'hésitez pas à ma suivre sur wattpad que je puisse vous lire à mon tour ! Au plaisir

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.