Toi, tu as la haine !

de Raphaëlle Ahme

  3 Commentaires  

Toi, tu as la haine !

Musicienne amatrice, Gabrielle est aussi danseuse et passionnée de littérature. Son métier et les activités artistiques qu’elle a développées de manière cathartique l’ont-ils sauvée d’une enfance trop sérieuse et dénuée de chaleur maternelle ? J.S. Bach, le flamenco, Rachmaninov, Tol ...

En lire plus

Musicienne amatrice, Gabrielle est aussi danseuse et passionnée de littérature. Son métier et les activités artistiques qu’elle a développées de manière cathartique l’ont-ils sauvée d’une enfance trop sérieuse et dénuée de chaleur maternelle ? J.S. Bach, le flamenco, Rachmaninov, Tolstoï, le tango argentin, Dumas... Son combat contre elle-même qu’a été sa vie a-t-il suffi ? Avec beaucoup de lucidité, d’humour et d’autodérision, convoquant ses souvenirs, tristes ou joyeux, et les personnes qu’elle a côtoyées, sa famille et ses amis, elle tente de répondre à cette question, jusqu'à la déflagration de l’impensable diagnostic. En tant que soignant, elle témoigne aussi, de l’intérieur, d’une activité en plein essor exercée au lit du patient, la pharmacie clinique et de la dérive managériale des hôpitaux. 

(−) Réduire

3 Commentaires

Publié par chenal83 : le 03/03/2019

Récit de vie et de résilience très intéressant.

Publié par superlectrice : le 03/03/2019

L'art comme formidable moyen de s'en sortir. On y découvre des danses comme le tango argentin, le flamenco. Et le monde hospitalier tel qu'on ne se l'imagine pas en tant qu'usager. Récit très émouvant. Bravo !

Publié par armony-sambo : le 25/05/2019

Un roman écris à la Dickens,avec des passages de réminiscence du passé à la première personne, et du présent à la troisième personne ; comme un dédoublement de personnalité, ou une acceptation des choses non avouée. Un livre où le personnage Gabrielle remplis de ressentit et d'incompréhension, de haine vis-à-vis de sa mère, qui l'a privé de cet amour maternel qui aurait pu l'aider à se construire et qui a fait de sa vie, ces méandres dans un monde qu'elle a dû mal a appréhender mais qu'elle va réussir à apprivoiser en se battant. Adepte de l'art,elle va trouver son exutoire dans la musique, la danse,en en devenant une professionnelle obsessionnel, mais qui lui permettra une approche du genre humain et des sentiments. Gabrielle nous permet une remise en question sur notre vie, notre passé qui nous fait nous, notre capacité à se grandir, malgré les manques encourut, la capacité à accepter des diagnostics, d'accepter de se faire soigner pour avancer. Un livre qui ressemble à un journal intime, que l'on peut s'approprier, où l'on a envie de toujours en savoir plus pour comprendre, par contre assez court, mais je ne vois pas ce qu'elle aurait pu rajouter. Très bien écris et pleins de sentiments, d'explication sur la danse, la musique et le social,je recommande.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.