Inversion


De Sabine Ornon

À partir de ce jour, je décide de vivre dans un monde inversé, un univers de ma propre invention, dans lequel j'enfreins toutes les règles qui régissent ma vie jusqu'à présent. Construire ma vie avec ce que j'ai mais aussi avec ce qui me manque pour lui donner un sens. Ne plus mener ma vie en fonction d'êtres et d'événements que je fuie. Je m'efforce de remonter loin dans mes souvenirs, dans le temps. Là y repose piégée ma vérité. Elle gît n'attendant qu'une main tendue pour resurgir et me délivrer de ce puits sans fond dans lequel je suis tombée. 

J'y suis presque... Je ferme les yeux et me raccroche à ces bribes de souvenirs, me laissant entraîner vers une douce journée ensoleillée où l'ombre déverse sa fraîcheur. Avant Alex, j’étais immergée dans un quotidien ni chaud, ni froid. Tout en moi était assoupi. Avant elle.

Élargissement corporel et psychique quand elle a posé ses lèvres sur les miennes. J’étais à la fois dans mon corps et hors de mon corps. En accord avec moi-même et avec elle. La peur a disparu. Depuis ce premier désir de sentir ses lèvres sur les miennes, je me sentais intranquille. Une peur m’avait inondée et avait dilué mes nuits dans des nappes noires d’angoisse. Alex m’a poussée sur le fil : j’ai joué les équilibristes pendant des mois. La première fois que j’ai senti son corps contre le mien, ivresse de la plénitude. Ma féminité s’accordant à la sienne. Douceur de la réciprocité. L’histoire enfin peut commencer.


Télécharger un extrait
Livre numérique
2,49€
Publié le : 20/01/2020
ISBN : 9791026247104
Langue : Français
Formats : PDF - EPub - MobiPocket

Voulez-vous donner votre avis sur ce livre ?


Sabine Ornon


Depuis mon enfance, j’écris beaucoup, tout le temps : des romans, des nouvelles, des légendes de photos, des billets de blog, des articles… Nomade professionnelle, je survis dans le milieu urbain, mais m’épanouis lorsque je me relie à mes racines rurales. Ce roman est le premier que je souhaite voir édité. Il me tient à cœur de donner à lire cette histoire, non parce que j’aurais pu la vivre, mais pour ce qu’elle raconte sur notre société en ce début du XXIème siècle. Pour la trace lumineuse et l’énergie vitale qu’elle peut offrir à des lecteurs avides de renouer avec leurs désirs.