Une idée diabolique

de Sébastien Cassidy

  3 Commentaires  

Une idée diabolique

Mai 2006, Ce roman conte une histoire qui a failli exister, une folie, un dérapage tout en douceur qui prend le chemin du déséquilibre, celui l’amenant à l’horreur.

Serge, Louis, Franck et Caroline sont quatre amis, nantis, ils se retrouvent tous les jeudis dans la grande demeure fin 19ème d ...

En lire plus

Mai 2006, Ce roman conte une histoire qui a failli exister, une folie, un dérapage tout en douceur qui prend le chemin du déséquilibre, celui l’amenant à l’horreur.

Serge, Louis, Franck et Caroline sont quatre amis, nantis, ils se retrouvent tous les jeudis dans la grande demeure fin 19ème de Franck pour assouvir leur passion du cinéma et particulièrement du cinéma noir.

Serge est marié, mais il entretient une liaison avec Caroline, Franck est l’héritier d’une grande famille de banquiers, Louis expert en art a longtemps été faussaire, quant à Caroline on sait peu de chose. Petit à petit, leur vient l’idée de commettre un meurtre, choisir un anonyme, pris au hasard. Le meurtre réalisé, les trois rentrent ensemble à la villa, Caroline les rejoindra en prenant la voiture du macchabée.

Bizarrement, elle mettra beaucoup plus de temps qu’eux et donnera une explication étonnante. Quelques jours plus tard, la presse parlera d’un assureur portant le même nom que leur assassiné et qui aurait disparu avec 2 millions d’euros.

Les tensions et doutes auront raison de leur discernement. Une psychologie, tout en finesse et brute à la fois, décrit la nature humaine par le truchement de ses anxiétés, ses affres, ses angoisses, ses amours. Il ne suffit que de quatre personnes pour représenter toute l’humanité.

(−) Réduire

3 Commentaires

Publié par michel-keldar : le 11/08/2018

Je l’ai acheté en librairie, mercredi dernier, j’ai dévoré de la première à la dernière page,pas de moments creux. Un vrai roman noir, caustique à l’anglaise et une poésie hilarante.On lit un film.Le même Cassidy sort au même moment un livre de poésies d’amour, en rupture de stocks.J’ai pu lire quelques phrases de quoi épater les plus belles.

Publié par info-art : le 12/08/2018

Nous, nous avons acheté le livre après avoir vu son film, lien ci-dessous. Fan d’Alphonse Boudard, on a adoré Sébastien Cassidy, humour noir, fin complètement déjantée et glauque à souhait. Un roman comme on les aiment, pas de flotte à l’eau de rose, comme disait Audiard. Film : https://vimeo.com/284021407

Publié par bea-lower : le 24/08/2018

Je suis d’accord avec les précédents commentaires. Pour ma part, je vois ce roman en film, l’auteur y a même écrit en italique de courts passages décrivant des mouvements de caméra et l’atmosphère étrange des lumières. Si on y ajoute les quelques parties de dialogues, on est devant un grand écran noir. Le huit clos final est particulièrement osé mais malgré la tragédie, je dois avouer que j’ai savouré cet humour noir entre rire nerveux et joyeux. D’autant que ma sœur, m’a offert un recueil de 50 magnifiques phrases de poésies d’amour du même Cassidy, je fais le lien parce que même lorsqu’il parle d’amour, on sent une mélancolie entre joie et lypémanie,ce qui paraît dans son roman. En tout cas, les deux sont splendides dans la création.

Logo étoile

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !

Les informations recueillies sont collectées et traitées, conformément à notre Charte Vie Privée, par Librinova, afin de vous communiquer notre newsletter.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de directives post-mortem et, pour des motifs légitimes, de suppression des informations à caractère personnel vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande, à l’adresse suivante : cnil@librinova.com