Insidiator

Le plus beau jour de ma vie sera celui de ma mort

de Stéphane de la Forêt

  4 Commentaires  

Insidiator

Le capitaine Vincent Aronval, militaire mis en retraite anticipée suite à ses blessures de guerre, vit très mal cette réforme. Pour lui, c’est une véritable trahison, il ne se sent pas du tout trop vieux pour le service.
Lui, qui a consacré sa vie à ...

En lire plus

Le capitaine Vincent Aronval, militaire mis en retraite anticipée suite à ses blessures de guerre, vit très mal cette réforme. Pour lui, c’est une véritable trahison, il ne se sent pas du tout trop vieux pour le service.
Lui, qui a consacré sa vie à la France, décide purement et simplement d’entrer en guerre contre elle ! Malgré les moyens déployés, il reste insaisissable.
Ayant travaillé pour certaines missions spéciales de la DGSE, il a toujours un coup d’avance. Son plan d’attaque, préparé pendant un an, est une machine implacable: les morts se succèdent et la police va de déconvenues en déconvenues.
Sa petite guerre, commencée dans l’Indre, prend vite des proportions nationales, voire internationales.
Comment ce combattant hors pair va-t-il pouvoir continuer sa croisade sachant que les résultats dépassent ses espérances ?

Au fil de l’histoire, on assiste à la déshumanisation du personnage qui semble s’enfoncer dans la folie, ne faisant plus la différence entre sa « guerre » et le meurtre gratuit.
Dans ce thriller, l'auteur privilégie l’action aux scènes "gores" et de par la personnalité complexe du personnage principal, il n’y a pas de sexe, ni d’histoire d’amour.
Certains passages sur la fabrication de bombes artisanales ont été modifiés ou retirés.

(−) Réduire

4 Commentaires

Publié par h3h8sz : le 06/05/2016

Un roman troublant, comment l’auteur a-t-il pu prévoir des événements pareils ? C’est écrit subtilement, il n’a pas pris le risque de prendre des terroristes islamistes, mais on ne peut pas s’empêcher d’y penser. Perso, j’adore.

Publié par mreum2 : le 06/05/2016

Grande dévoreuse de thriller, j’ai d’abord été séduite par la couverture, puis par la lecture des dix premières pages, et les suivantes sont à la hauteur. J’ai été prise par une sorte de syndrome de Stockholm pour ce tueur de masse, sa souffrance est palpable et son combat nous paraît presque juste.

Publié par iwx0lg : le 09/05/2016

L’auteur a très bien fait d’attendre pour publier ce thriller, s’il était paru plus tôt, on aurait pu y voir un recueil de clichés hollywoodien, bien que l’histoire se déroule en France. Car, si j’ai bien compris, l’histoire a été rédigée en 2014, et la prouesse réside donc dans le fait que certains événements récents étaient décrits sous une autre forme, mais bien compréhensifs, on peut espérer que tout ce qui est écrit ne se réalisera pas. L’action est rapide et efficace, sans fioritures. L’utilisation de nombreuses analepses (flashback) aide beaucoup à la compréhension du personnage. Un seul bémol, l’aspect parfois trop technique, qui peut parfois être agaçant. Nul doute que ce roman sera adapté au cinéma.

Publié par s4zled : le 16/08/2016

Le rythme est rapide, avec parfois, quelques pauses, pour repartir de plus belle, j’ai beaucoup aimé les coordonnées GPS, j’avais un a priori sur le fait que l’auteur précise qu’il n’y a pas de sexe ni d’histoire d’amour et au final, on ne s’en rend pas compte, c’est vrai qu’il n’y avait pas de place pour ça. Dommage qu’il n’existe pas en version papier.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.