(1)

Choisir la vie


De Valérie LM VILLAIN

Il n’y a pas d’amour heureux ; au-delà du bonheur règne la mort. Juliette entreprend d’analyser les mécanismes de la passion qui conduisent à la fatalité.

Quel lien entre une mère de famille vivant anesthésiée afin de ne pas se briser et une jeune mariée condamnée par la maladie ? Quel rapport entre un homme brillant poussé au suicide et une mère au foyer dévorée par l’ennui et assassinée ? 

Juliette est convaincue qu’en relatant ces histoires, elle parviendra à éveiller les consciences sur la dangerosité pour l’homme de la passion.

Quelqu’un a dit que « s’étudier soi-même c’est étudier l’autre ». Juliette a fait le choix d’observer les autres afin de se comprendre elle-même. Cette analyse l’incite à se regarder dans le miroir et engendre un questionnement sur sa propre vie, ses choix, son rapport à l’amour et même sur le sens de la vie. Mais son miroir est déformant, car elle considère sa vie à travers des héros malheureux. Pourtant elle se retrouve en eux. Toute cette négativité la prive de vérité et de liberté. Tout n’est qu’illusion et le véritable coupable de ces drames n’est pas la passion, mais l’individu lui-même. L’homme est à la fois « victime et bourreau » de lui-même. Aveuglée par le prisme du malheur, elle commettra l’irréparable. Son mari l’éclairera de sa sagesse…

Télécharger un extrait
Livre numérique
4,99€
Publié le : 20/03/2020
ISBN : 9791026250920
Langue : Français
Formats : PDF - EPub - MobiPocket
Livre papier
12,90€
Publié le : 20/03/2020
ISBN : 9791026250937
Langue : Français
Formats : Broché - 140x216
Pages : 140

Valérie LM VILLAIN


 

Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie

                                   Blaise Cendars

 

En racontant les histoires de personnages ordinaires, Valérie Villain analyse les relations humaines. Face aux drames de l’existence, chaque individu réagit à sa manière. Pourtant, avec du recul nous devrions tous choisir la vie… 

Au fil des mots, elle insuffle un vent d’espoir d’une vie meilleure.