Loin de Berkley Hall

de Coralie Khong-Pascaud

  4 Commentaires  

Loin de Berkley Hall

Angleterre, 1911
Alors que sa sœur cadette s'apprête à faire son entrée dans la bonne société à l'occasion du bal des débutantes, Lady Catherine Davenport sème le trouble sur le domaine familial de Berkley Hall en refusant de se marier. ...

En lire plus

Angleterre, 1911
Alors que sa sœur cadette s'apprête à faire son entrée dans la bonne société à l'occasion du bal des débutantes, Lady Catherine Davenport sème le trouble sur le domaine familial de Berkley Hall en refusant de se marier.
Éprise de liberté et de reconnaissance, Lady Catherine se rapproche de Lydia, une femme de chambre au caractère bien trempé et qui a du mal à supporter sa condition de domestique. Ensemble, elles vont décider d'un tout autre chemin…
 

(−) Réduire

Une première version de ce livre est paru en autoédition chez Librinova le 05/07/2016.


Grâce au programme Agent littéraire de Librinova, l'auteur a signé un contrat d'édition avec la maison City éditions.
Le livre est paru le 06/09/2017

LLoin de Berkley Hall

4 Commentaires

Publié par vudemeslunettes : le 07/07/2016

“Loin de Berkley Hall” est un roman que tous les fans de Downton Abbey doivent lire ! Angleterre, 1911. Lady Catherine n’est pas femme à espérer un mariage. Elle rêve d’indépendance. Lydia, sa femme de chambre, a quant à elle, des ambitions bien plus grandes que celles auxquelles elle peut prétendre dans “monde d’en bas”. Si elles peuvent compter sur une amitié sincère et bienveillante, c’est avec volonté et détermination que les deux femmes vont choisir leur propre avenir ! Dans “Loin de Berkley Hall”, chaque personnage apporte son lot d’émotion. Chaque événement de l’histoire est dosé et maîtrisé. Tout ça sous la plume, légère et agréable, de Coralie qui nous emporte avec plaisir et légèreté dans son univers.

Publié par nxgmc0 : le 13/07/2016

Pour tous les fans de Downton Abbey ! (et les autres aussi) Coralie Khong-Pascaud a su recréer un univers proche de celui de Downton Abbey tout en imposant ses personnages et son histoire qui se détachent de l'image construite par la BBC pendant 6 saisons. Un excellent premier roman qui nous plonge dans l’Angleterre des années 1910 pour suivre la vie de « ceux d’en haut » et de « ceux d’en bas », qui s’entremêlent souvent pour le meilleur !

Publié par 75y7d6 : le 06/09/2016

Lady Catherine et Lydia. Upstairs, Downstairs. Tout semble les séparer jusqu’à ce que la plume délicate de Coralie KHONG-PASCAUD unissent leur destin pour le meilleur et peut-être pour le pire… Loin de Berkley Hall est un roman agréable. Si les éléments ayant fait la force de la série de Julian FELLOWES sont là, l’auteure parvient à s’en détacher pour créer sa propre histoire, sa propre « saga », celle des femmes de la maison Davenport. Dans ce premier roman, l’originalité de l’auteure est de nous offrir, un roman sur des femmes "rebelles" qui vont se révolter du carcan dans lequel la société de l’époque voudrait les enfermer. Au-delà de leurs conditions de femmes, de leurs conditions sociales, celles d’aristocrate et de domestique, ce qui importe dans ce roman, c’est cette volonté d’émancipation, de changement…. Toutes ces interrogations et ces luttes se déroulent dans le beau décor de l’aristocratie anglaise du début du XXème siècle… Finalement, l’histoire est si prenante que la fin arrive beaucoup trop vite, l’un des seuls reproches. Pour un premier roman, autant dire que peut lui reprocher peu de choses…

Publié par tlidyv : le 11/09/2016

Ce roman nous transporte dans une autre époque avec douceur. Je lui attribue la note de 16/20 car nous suivons les aventures de deux jeunes femmes passionnées et aventurières avec beaucoup d’intensités. Nous arrivons parfaitement à nous mettre dans la peau des deux personnages, soutenant parfois le point de vue d'une, parfois les deux. Ce roman ne dénonce pas uniquement une seule classe, mais bien deux, ce qui le rend très original. En effet, on sens que l'auteur a fait beaucoup de recherche afin de ne pas dénoncer seulement la haute société fort méprisable, car malgré leur rang, ils restent des humains tout comme les domestiques, qui eux ne sont pas si irréprochable qu'on le pense. J'aurais juste aimé plus d'approfondissements, plus de péripéties, en bref nous ne sommes pas plongés dans ce roman assez longtemps à mon goût, j'ai envie d'y retourner et d'en apprendre d'avantage ! Chronique complète ici: https://uneetoilereveuse.blogspot.fr/2016/07/loin-de-berkley-hall-coralie-khong.html

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.