Geneviève Amouriaux-Marie

Ma biographie

Née en 1964, j’aime passionnément Paris, les romans, le théâtre et surtout les gens. Le temps que je ne consacre pas à ma famille, à mon métier, à mes amis, je le passe à observer les autres et à réinventer leurs vies. J’ai commencé l’écriture de mon roman, Le Jeu d'Emmanuel, à l’été 1984, j’avais 20 ans et j’étais étudiante à Sciences Po. Tous les 10 ans environ, j’y ai ajouté une brique en en changeant la trame.

Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse S'élancer vers les champs lumineux et sereins ; Celui dont les pensers, comme des alouettes, Vers les cieux le matin prennent un libre essor, Qui plane sur la vie et comprend sans effort Le langage des fleurs et des choses muettes ! Charles Baudelaire, Élévation

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Les Misérables

Mon auteur favori

Albert Camus

Mon héros / héroïne favori(te)

Elizabeth Bennet

Le livre que j'aime offrir

Un étranger dans le miroir, d'Anne Perry

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Polar

Mes publications

le-jeu-d-emmanuel

Le Jeu d'Emmanuel

  de Geneviève Amouriaux-Marie

« Sept cahiers et un paquet d’enveloppes blanches, dont l’aspect à peine froissé témoignait de la timidité des doigts qui les avaient ouvertes. Elle revoyait la gargouille de pierre à laquelle elle les offrait alors, elle sentit encore une fois le vent soulever ses cheveux et plaquer contre elle sa veste de velours. Elle revit le ciel nuageux au-dessus d’elle, les touristes du parvis grands comme des moineaux affolés, le lent ruban de la Seine et la flèche noire de la Sainte Chapelle. Les lettres ; combien en avait-elle écrites, grisée par les mots, remplie de ce sentiment d’idéal et d’au-delà qui comprimait sa poitrine jusqu’à la douleur, seule dans sa chambre aux lourds rideaux rabattus ? »

Anne et sa fille adolescente, Marion, vivent toutes deux dans un appartement parisien. Leur relation, à la fois fusionnelle et conflictuelle, va être profondément bouleversée le jour où Marion apprend à sa mère qu’elle s’est lancée dans l’écriture d’un roman.

Si vous aimez les romans dans les romans, à la façon des poupées russes, les passions bridées par le poids des secrets familiaux, le retour lancinant, génération après génération, des mêmes élans et des mêmes errances, cette histoire fera écho en vous.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.