Luc Thibert

Ma biographie

Bonjour. Je me nomme Luc Thibert et je suis un facteur urbain à la solde de la SCP (Société Canadienne des Postes) depuis plus d'une quinzaine d'années. Ainsi, je sillonne les rues de Montréal(Québec) accumulant les réflexions sur le fonctionnement de la société humaine. Au fil du temps, cela a, d’une douce façon, enrichi ma pensée. J’ai donc décidé de coucher le tout sur papier au gré de mes erres. Effectivement, depuis 2012, j’écris des chroniques, juste comme ça, sans buts précis. Toucher l'art du roman est relativement nouveau pour moi. Voici donc mon tout premier pas dans ce créneau. Je me lance en souhaitant que ma fiction puisse détenir les qualités requises pour susciter votre intérêt. Bonne lecture!
Lorsque le cœur a parlé, il n'est pas convenable que la raison élève des objections. - Milan Kundera

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Voyage au bout de la nuit - Louis Ferdinand Céline

Mon auteur favori

Milan Kundera

Le livre que j'aime offrir

L'amélanchier - Jacques Ferron

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , Essais , Romans historiques

Mes publications

autopsie-d-un-flop-litteraire

Autopsie d'un flop littéraire

  de Luc Thibert

La vie d’un homme ne se résume pas à ses aspirations déchues, à moins que celles-ci ne réussissent à éclipser tout le reste. Si c’est le cas, comment mettre un éclairage révélateur sur ce passage terrestre dominé par l’adversité. La lumière vient fouiller les détails et souligner leurs imperfections en créant des ombres délicates à analyser. Il ne faut pas faire l’erreur de les juger trop rapidement, quoique ce soit tentant de le faire. À cours de solution, mieux vaut convoquer l’arrière-ban de notre intellect et le laisser plancher sur le problème. On pourrait être surpris des pistes qui s’y trouvent. Peut-être même y trouverons-nous un effet de miroir nous dévoilant un monde à la fois fascinant et sinistre. L’acte d’écrire est noble, son issue peut déboucher sur la postérité, mais il peut aussi mener à l’errance dans l’ombrage de la vie. À certains égards, le parcours de notre écrivain peut rappeler celui du personnage de Martin Eden de l’auteur américain Jack London. Autodidactes, animés d’une belle ténacité, tous deux avides de se glisser un jour au niveau supérieur de leurs passions par les sacrifices qui s’imposent. Une ascension parfois douloureuse instruit leur parcours respectif. Cependant, là s’arrête toute comparaison. Le dernier segment de leurs cheminements littéraires prend des tangentes très différentes. Les détours sinueux de ce chemin valent-ils réellement la peine d’être empruntés, même s’il se présente comme étant le fruit de notre seule et unique passion?

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.