Auto-édition d’un livre, édition traditionnelle : les deux canaux sont-ils compatibles ? La minute conseil

L’idée reçue selon laquelle édition traditionnelle et l’auto-édition d’un livre sont incompatibles est encore aujourd’hui très répandue. Chez Librinova, nous combattons ce préjugé depuis longtemps, en proposant aux auteurs auto-édités une passerelle vers l’édition au travers du Programme Agent littéraire. Objectif : faire signer à nos auteurs dont les livres sont plébiscités par les lecteurs un contrat d’édition. Une véritable innovation dans le secteur qui a prouvé sa pertinence : aujourd’hui [article mis à jour le 20.12.17], 32 livres sont passés de l’auto-édition à l’édition grâce à Librinova !

Auto-édition d’un livre, édition traditionnelle : le point sur deux concepts complémentaires.

 

Auto-édition d’un livre, édition traditionnelle : des canaux de distribution différents qui se complètent

Si les livres publiés dans l’édition sont également – pour la majorité – également disponibles en version numérique, l’édition traditionnelle et la librairie physique restent les principaux canaux de vente pour les éditeurs. Concrètement, les ventes de livres numériques représentent environ 7% des ventes de livres (tous genres confondus, ce qui biaise évidemment ce chiffre). Il est donc clair que l’éditeur pense aujourd’hui avant tout « librairie » et « papier » quand il publie un livre, sans oublier la publication au format poche et les cessions à des éditeurs étrangers, qui représentent des revenus importants pour les maisons d’édition.

Concernant l’auto-édition d’un livre, la situation est très différente. L’essor de cette nouvelle façon de se publier est incontestablement lié à celui du livre numérique. En effet, ce format est moins coûteux à produire, ce qui permet de le vendre à bas prix, et il est aussi lus simple à distribuer. Les lecteurs de livres numériques sont aussi de grands lecteurs, et n’hésitent pas à découvrir de nouveaux auteurs. Ils sont donc le public idéal pour les auteurs qui débutent grâce à l’auto-édition. En parallèle, l’impression à la demande permet de proposer une offre « papier » aux lecteurs – via les librairies physiques et en ligne qui référencent les livres et peuvent les commander – mais cette option n’offre par la même force de frappe qu’un éditeur traditionnel qui met des piles de livres en librairie partout en France !

Conclusion : les canaux de distribution de l’édition traditionnelle et de l’auto-édition sont assez différents et ne se cannibalisent pas. Quand un livre auto-édité est publié par un éditeur dans un deuxième temps, son lectorat s’élargit.

 

 

Passer de l’auto-édition d’un livre à l’édition traditionnelle : quels arguments faire valoir auprès d’un éditeur ?

Vous êtes presque convaincus mais vous vous demandez quels arguments Librinova fait valoir aux éditeurs lorsque nous représentons un livre paru en auto-édition ? En voici un échantillon !

  • Les ventes sont bien entendu un argument clé. Les éditeurs croulent souvent sous les manuscrits et distinguer le bon du moins bon est complexe et prend du temps. Bonne nouvelle : en passant par l’auto-édition, vous leur mâchez le travail ! L’argument du plébiscite des lecteurs (et donc du nombre de vente) est clé : si votre livre plait déjà à des lecteurs, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas lorsqu’il sera distribué en librairie.
  • Ces premiers lecteurs pourront vous servir d’ambassadeurs, vous disposez déjà d’une communauté de fans.
  • En tant qu’auteur auto-édité, vous avez probablement appris à faire votre promotion, vous êtes présent sur les réseaux sociaux, vous entretenez des relations avec vos lecteurs. En bref, vous êtes un auteur impliqué, ce qui est précieux pour un éditeur.

 

 

L’auto-édition d’un livre et l’édition traditionnelle sont compatibles : la preuve !

[Cet article a été mis à jour le 21.12.17, par rapport à la vidéo qui a été tournée le 10.02.16]

Le meilleur argument pour prouver que les éditeurs ne sont pas réticents à publier des auteurs auto-édités, c’est encore d’en apporter la preuve ! Chez Librinova, dans le cadre de notre Programme Agent littéraire, 32 livres ont été publiés par des éditeurs aussi variés que les éditions Michel Lafon, Denoël, Eyrolles, Fleuve, BMR, Gründ, Anne Carrière, First… Notre solution d’auto-édition est même bâtie sur cette promesse : si vous avez du succès en auto-édition, nous vous trouverons un éditeur. Et ça marche :

  • Chrys Galia a vendu plus de 10.000 exemplaires de sa tétralogie Parier mais pas jouer, qui est désormais publiée chez BMR.  
  • Paul Ivoire, notre coup de coeur du Salon du livre 2016 est désormais publié aux éditions Anne Carrière pour ses romans adulte et Gründ pour ses romans jeunesse.
  • Carène Ponte, découverte en 2015, s’apprête à publier son 3ème roman aux éditions Michel Lafon.
  • En janvier-février 2018, pas moins de 6 romans sortiront en librairie grâce au Programme Agent littéraire dont La belle histoire d’une jeune femme qui avait le canon d’un fusil dans la bouche, de Denis Faïck, lauréat du Prix des étoiles 2017, aux éditions Fleuve.

Alors, si vous rêvez d’être publié, n’hésitez plus et lancez-vous dans l’aventure de l’auto-édition !

 

Pour aller plus loin :

4 commentaires

Publié par Kristell Jullien : le 10 février 2016

Merciiii Librinova !!
Entièrement d’accord ! il serait bon de cesser d’opposer ces deux modes de publication complémentaires, en abandonnant les préjugés. 🙂

Publié par jeanfrancoisjfmamoreau : le 10 février 2016

Vive Charlotte et sa leçon d’optimisme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !