Quel est votre style d’écriture, comment l’améliorer ?

Quels sont les différents styles d’écriture ? Comment trouver le sien et l’améliorer ? Ces questions hantent de nombreux auteurs, car une belle plume attire les lecteurs. Voici les erreurs à éviter en matière de style d’écriture, et nos conseils pour travailler votre plume.

Trouver son style

Tout d’abord, comment définir un style d’écriture ? Peut-on le choisir ?

Savoir s’inspirer sans copier

À l’instar de la peinture ou de la sculpture, en littérature mieux vaut éviter de suivre des règles bien définies. Le style d’un auteur lui appartient, il nécessite du temps et du travail afin d’être réveillé et de révéler son potentiel.

L’influence de grands auteurs est intéressante, à condition qu’elle n’empêche pas sa propre créativité. Il faut se servir de ces auteurs de référence comme d’exemples, mais l’élève doit savoir se détacher du maître afin de ne pas le copier. En effet, quand on aime profondément un auteur et un style, on est souvent tenté de l’imiter. S’en inspirer comme d’une base de travail est possible, mais mieux vaut éviter de le copier. Observez-le, mais gardez votre style, votre façon de faire et d’écrire.

Ne pas forcer son style

Nombreux sont les auteurs qui cherchent à tout prix « leur style » pour en faire une marque de fabrique. Mais il ne faut pas forcer le trait pour se démarquer. Le risque est de basculer dans le faux et de produire une écriture qui ne vous ressemble pas. Or, il est primordial d’être soi-même car l’écriture requiert de la sincérité.

Un bon écrivain, c’est celui qui sait transmettre ses émotions avec justesse. Forcer son style n’est donc pas une bonne idée. Colette ne disait-elle pas « On ne fait bien que ce qu’on aime » ? Un style, c’est une manière de s’exprimer. Il est donc propre à chaque auteur. Nul doute que vous trouverez le vôtre. Soyez patient et persévérant.

Savoir à qui l’on s’adresse

S’il s’agit de votre premier roman, allez vers la simplicité. Parfaire son style et aiguiser sa plume requiert du temps. Néanmoins, il faudra adapter votre style en fonction du genre littéraire de votre ouvrage. En effet, chaque genre littéraire a ses codes et ses normes. Il convient donc de les respecter en adaptant le style. Le public à qui vous vous adressez ne sera alors pas le même en fonction du type d’ouvrage. Un lecteur de roman policier n’a pas les mêmes attentes qu’un lecteur de littérature classique, qui s’avère plus exigeante.

À lire aussi : Comment écrire un roman ?

 

Améliorer son style d’écriture : les exercices

Fluidité, simplicité, richesse du vocabulaire, quels sont les leviers à activer pour progresser dans son écriture ? Comment exercer sa plume au quotidien et améliorer son style d’écriture ?

Écrire de manière simple et fluide

Quel que soit votre style, pour être agréable à lire il est nécessaire d’éviter le superflu. Les longues phrases devront être évitées au profit de phrases plus courtes. Elles favorisent la compréhension et apportent plus de rythme. N’oubliez pas que les descriptions doivent être utiles et servir le récit. Il en va de même pour les dialogues, qui doivent justifier leur présence en soutenant l’intrigue. D’un premier jet un peu long et parfois mal tourné, on peut souvent transmettre une même idée avec moins de mots, et donc plus de fluidité. Un texte plus facile à comprendre sera plus agréable à lire.

Rythmer son récit

Tenir son lecteur en haleine est indispensable pour qu’il continue de tourner les pages. Pour ce faire, il faut créer des ruptures de rythme. Dans la construction de votre récit, il est nécessaire d’alterner action, dialogues, descriptions et retours dans le passé.

Éviter les répétitions

La richesse de la langue française ne permet aucun écart en ce qui concerne les répétitions. Il faut bannir l’utilisation d’un même mot ou d’une même expression à quelques lignes d’écart. Dès lors, le dictionnaire des synonymes peut s’avérer précieux. Mais il vous faudra également traquer les pléonasmes et éviter les anaphores.

Choisir le bon mot

La langue française est incroyablement riche et sa subtilité est étonnante. La maîtrise d’une langue est un art. Choisissez vos mots avec soin, leurs nuances apportent des précisions et donc autant de saveur à votre récit. À l’inverse, en cas de mot mal choisi, c’est la fausse note garantie.

 

Comment progresser dans son écriture ?

Au-delà des exercices d’écriture, voici quelques conseils pour donner un second souffle à votre plume.

Lire, encore et encore

Lire vous inspirera. S’il est évident qu’il ne faut pas essayer de copier le style d’un auteur, lire vous donnera des idées. L’exercice régulier de la lecture vous permettra de définir le style vers lequel vous voulez tendre.

Écrire, encore et toujours

À l’instar de la pratique de la lecture, s’exercer assidûment à l’écriture fait aussi partie du cheminement. Écrire souvent est nécessaire pour exercer votre plume, affiner votre style, gagner en automatisme. Multipliez les expériences, chaque jour, faites de votre quotidien des histoires à raconter. Exprimez vos sentiments, tenez un journal au jour le jour, décrivez votre quotidien dans les transports, au travail, au parc… Si vous pensez manquer d’autodiscipline, optez pour un atelier d’écriture ou inscrivez-vous à des concours littéraires.

Le saviez-vous ? Librinova propose un coaching éditorial. Vous profitez ainsi des conseils d’un coach littéraire professionnel pour avancer sereinement et vous motiver dans votre projet.

 

Faire le point et évaluer son travail

Pour améliorer votre style, il vous faudra faire preuve de patience mais aussi de régularité. Gardez un œil sur votre progression. Ce suivi vous permettra de mesurer l’évolution de votre travail. Il s’agit de se relire ou de se faire relire et d’évaluer les mots choisis, votre fluidité, l’enchaînement du récit.

Respecter les règles de français

Essayer de « trouver » son style quitte à dénaturer le français, serait une erreur. Se démarquer est important, certes, mais il faut le faire dans les règles de l’art. Vous ne devez pas vous soustraire aux règles de la langue française : respectez la syntaxe, les règles typographiques, soignez le vocabulaire, évitez les répétitions.

 

Pour aller plus loin :

Quelles ventes en moyenne pour un premier roman ?

Comment écrire un best-seller ? Les secrets des auteurs à succès révélés dans le « Bestseller code »

Faire corriger son livre : pourquoi et comment ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition