Faire de l’écriture son métier : pourquoi pas vous ? par Emilie Vila

Faire de l’écriture son métier : pourquoi pas vous ? par Emilie Vila
25/08/2021
Conseils d’édition

Nous sommes nombreux à ne rêver que d’une chose : devenir auteur ! J’ai été dans ce cas. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai réalisé mon rêve d’enfance. Tout a commencé en 2018, lorsque j’ai auto-publié La famille témoin grâce à Librinova. Cela a été une révélation qui a changé le cours de mon existence. Je vous explique les 4 étapes qui m’ont aidée à concrétiser mon projet d’écriture !

Étape n°1 : adopter l’état d’esprit d’un auteur professionnel tout en restant soi-même

De la situation de spectatrice passive…

Comme beaucoup d’apprentis écrivains, j’ai commencé par envoyer des projets de manuscrits à de grosses sociétés d’édition classiques. En 2011, lasse d’attendre une réponse positive malgré des retours encourageants, j’ai publié mon premier roman, La visagiste, à compte d’auteur. Le résultat n’a pas été convaincant : aucune promotion, service flou et très peu de ventes en dehors de mon réseau personnel. Ce n’était pas seulement louper une marche. Ce genre d’expérience vous décourage pour quelques mois… J’avais la désagréable sensation de faire du surplace et d’être seule au monde avec mon envie d’écrire.

…À celle d’actrice de ma propre vie

Sept ans après la parution de La visagiste, mon deuxième manuscrit était prêt à être publié. J’avais entendu parler de l’auto-édition, mais je n’étais pas à l’aise pour me lancer toute seule. Un jour, une connaissance me parle de Librinova. C’est quelque chose que je m’explique difficilement mais, en contactant cette structure, j’ai eu instantanément la sensation de devenir actrice de ma propre vie. C’est comme si on me donnait un mode d’emploi simple et concret pour avancer ! C’est ainsi que l’aventure de La Famille témoin a débuté.

Étape n°2 : gagner du temps pour se consacrer à l’écriture comme un professionnel

D’une apprentie autrice débordée…

J’ai longtemps eu la sensation de me noyer dans un verre d’eau. L’écriture est un métier passion mais c’est aussi une activité qui demande du temps. Le souci est que, pour devenir auteur professionnel, il faut également se livrer à d’autres tâches annexes :  correction, couverture, résumé, numéro ISBN, promotion, etc. En bref, être auteur indépendant est un vrai métier. Dans la plupart des cas, les écrivains en herbe cumulent, comme moi, leur passion avec d’autres activités pour gagner leur vie. Devenir écrivain ressemble à un parcours du combattant…

À une écrivaine sereine

Le secret pour devenir écrivain est de bien gérer son temps. L’idée est de se transformer en entrepreneur sans pour autant perdre son énergie créatrice. Se faire accompagner représente un gain de temps précieux ! Avec Librinova, j’ai eu la sensation de me laisser glisser sur un toboggan ! Tout est allé très vite. En quelques semaines, mon roman était en ligne, disponible à la vente sur le site Librinova et des sites partenaires. C’est une immense satisfaction de voir le résultat d’un travail de longue haleine aboutir.

Étape n°3 : donner un sens professionnel à son goût pour l’écriture et changer de vie

Suivre des masterclass

Afin de progresser, j’ai suivi quelques ateliers d’écriture. Il en existe énormément, pour toutes les bourses et tous les emplois du temps. Je me suis notamment inscrite à Librimaster, la masterclass d’écriture de Librinova que je recommande.

Faire relire ses écrits : relecture, correction, bêta-lecture

Dernièrement, j’ai ajouté une corde à mon arc d’apprenante : j’ai décidé de me faire relire par un bêta-lecteur. C’est très utile pour donner à ses écrits un ton professionnel, ou tout simplement prendre confiance en soi.

Participer à des concours d’écriture

En mars 2021, un concours de nouvelles policières a retenu mon attention. J’ai hésité car le délai était très serré. À la suite d’un petit marathon d’écriture, j’ai réussi à soumettre ma nouvelle dans les délais. Je n’ai pas remporté le premier prix, mais peu importe, l’essentiel, c’est le passage à l’action. C’est très stimulant et formateur ! Vous trouverez notamment des informations ici : participer à des concours d’écriture.

Étape n°4 : passer à l’action et devenir auteur

En février 2019, je reçois un appel de Librinova : La famille témoin a été finaliste du Prix des étoiles 2018 ! Rapidement, j’ai pu dépasser les 1 000 exemplaires vendus. Librinova donne confiance en soi et permet d’adopter rapidement une vraie posture d’écrivain ! Mon troisième roman devrait paraître d’ici 2022. Il existe par ailleurs de nombreuses activités en lien avec l’écriture dans lesquelles il est possible de se former. Cela permet de se diversifier pour qui projette de vivre de sa plume (rédaction d’articles pour les sites web et les blogs, relecture et correction de textes, activité d’écrivain conseil…) Aujourd’hui, j’envisage sérieusement de faire de ma passion mon métier à plein temps !

Ce qui compte, c’est le passage à l’action ! Se lancer dans l’écriture d’un roman de façon professionnelle, c’est libérer son potentiel créatif en toute sérénité. C’est aussi se donner l’opportunité de faire de sa passion son métier. Avec l’explosion du digital, la période est propice aux écrits : romans, ouvrages professionnels, ebooks, contenus pour les sites web… Ceux qui aiment les mots n’ont aucune raison de ne pas en profiter ! Vous hésitez encore ? Ce qui compte, c’est le premier pas vers l’action. Lancez-vous !

 

Emilie Vila

Pour aller plus loin :

 Comment écrire un livre : conseils et astuces

 Doit-on dire écrivain ou écrivaine, auteur ou autrice ?

 6 conseils pour terminer un roman