L'Aigle face au Dragon

de Michel Marchant

  2 Commentaires  

L'Aigle face au Dragon

L’Aigle face au dragon, roman historique, nous plonge à l’époque de l’antiquité romaine, au premier siècle avant J-C. Mémoires fictives du tribun Marcus Valerius Corvinus, l’ouvrage retrace le destin d’un groupe de soldats romains arrivés malgré eux en Chine après un long et pénible périple, marqué pa ...

En lire plus

L’Aigle face au dragon, roman historique, nous plonge à l’époque de l’antiquité romaine, au premier siècle avant J-C. Mémoires fictives du tribun Marcus Valerius Corvinus, l’ouvrage retrace le destin d’un groupe de soldats romains arrivés malgré eux en Chine après un long et pénible périple, marqué par leur capture par les Parthes et leur rébellion contre ceux-ci.

Homme intelligent et excellent stratège mais doté d’une moralité déplorable ainsi que d’un fort penchant pour la boisson, Marcus devra faire face aux circonstances et s’adapter au contexte sans cesse changeant pour préserver ses hommes et l’espoir de rejoindre un jour leur patrie.

Entre batailles, stratégies et différences culturelles, un roman riche en détails historiques et qui nous entraîne dans une aventure épique !

(−) Réduire
2 Commentaires

Publié par vincent-meulemans : le 05/05/2020

J’ai eu l’occasion de découvrir et d’apprécier la première partie (la seule à ce jour disponible), de l’ouvrage ‘L’aigle face au dragon’, de Monsieur Michel Marchant. À partir d’un épisode historique bien avéré mais aujourd’hui peu connu, la défaite romaine face aux Parthes à la bataille de Carrhae en 53 avant notre ère, l’auteur nous présente l’odyssée d’un groupe de survivants romains menés par le narrateur vers les confins de l’univers connu de l’époque. Il s’agit d’un récit enlevé, non dénué d’humour cynique (ou de cynisme humoristique), avec force détails crus et presque incroyables, bien qu’authentiques car basés sur de solides sources documentaires. Les amateurs d’histoire, de voyages lointains et de rencontres exotiques y trouveront matière à s’enrichir et à rêver. C’est donc avec gourmandise que j’attends de pouvoir lire la seconde partie (et la fin) de ce récit palpitant.

Publié par marylinestan : le 08/10/2020

A force d’étendre son hégémonie sur le monde, l’Aigle finit par rencontrer le Dragon, tel est le postulat de ce roman bien troussé, écrit à la première personne, sous une plume énergique éclaboussée d’humour et d’auto dérision. Le narrateur, Marcus Valerius Corvinus, piètre combattant mais habile meneur d’hommes sachant s’entourer des meilleurs guerriers gaulois et germains, ayant servi sous les ordres de César, se trouve embarqué dans une nouvelle campagne militaire. Cette fois, l’objectif n’est autre que l’immense empire parthe, réputé pour ses richesses. Mais n’est pas César qui veut, et Marcus Licinus Crassus, proconsul et triumvir à la tête de l’armée romaine ne fait pas le poids face à la coalition des orientaux. De débâcle en débâcle, il fourvoie ses hommes dans des combats irréfléchis qui les mènent au désastre Seule une poignée d’irréductibles conduits par Valerius parvient à s’échapper dans le désert où ses parties de cache-cache avec l’ennemi ne feront pas long feu. C’est l’histoire de ces miraculeux survivants et de leur long périple jusqu’aux murailles de Chine qui est ici narrée, avec une fougue et une détermination enthousiastes. En passant, l’auteur embarque dans son récit le gaulois Dumnorix, notoire opposant de Jules César, lui consacrant une fin plus glorieuse que l’assassinat prévu, et le héros germain Arminius, dont il reste à espérer qu’après cette incartade il finira par retrouver ses sombres forêts afin d’y perdre les légions de Jules comme il est écrit dans l’Histoire…

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.