À perdre la raison

Le Chapeau d'Indiana

de Rozenn Laloy

  2 Commentaires  

À perdre la raison

La Calabre, belle et sauvage, la douceur d'un été lumineux, une famille accueillante et chaleureuse, et Gianni, dont le regard bleu et brûlant ne la quitte pas.
Gianni, qui se dévoile totalement, soucieux de gagner sa confiance... Gianni qui use de toute sa persuasion, de tout son charme.
De ces mom ...

En lire plus

La Calabre, belle et sauvage, la douceur d'un été lumineux, une famille accueillante et chaleureuse, et Gianni, dont le regard bleu et brûlant ne la quitte pas.
Gianni, qui se dévoile totalement, soucieux de gagner sa confiance... Gianni qui use de toute sa persuasion, de tout son charme.
De ces moments de bonheur si fugaces, Anne-Sophie savoure désespérément chaque instant.
Mais, jour après jour, le chapeau d'Indiana lui délivre le message d'un lointain appel, qu'elle ne peut ignorer, quitte à tout lui sacrifier.

(−) Réduire
2 Commentaires

Publié par jennifer-coroller : le 26/05/2020

Je viens de terminer le tome2, la suite de Bleu et Chaud à la fois. Anne-Sophie va suivre 1 semaine Gianni dans la Calabre où il vivait, et rencontré sa famille. Où elle va profiter à fond avant de partir en Irak, mais à la fin du séjour en revenant à Paris elle va mettre un terme à leurs relations et va partir sans dire un mot. Je vous en dit pas plus, juste que l'auteur nous transporte dans l'histoire du début jusqu'à la fin. Pour moi un coup de coeur❤❤❤ car j'étais happée dans l'histoire avec des étoiles dans les yeux,de la tristesse et de la joie. N'hésitez pas à lire les 2 tomes car superbes histoires. Je voudrais remercier Rozenn Laloy pour ce Service Presse et de sa confiance.

Publié par yann-persoglio : le 26/05/2020

J’ai été très surpris par le premier livre de Rozenn Laloy « Marie et le Loup ». J’ai vraiment apprécié le style et la qualité de son écriture. Les personnages de ce roman se voulaient contraires tout en s’attirant indéniablement. C’était subtil. Du coup, j’ai commandé « bleu et chaud à la fois » et j’ai redécouvert cette magnifique plume de Rozenn. Les romans d’amour n’étaient pas du tout ma tasse de thé, mais là, j’étais forcé d’admettre que ses récits m’attiraient. J’étais capté et charmé par l’histoire, mais surtout par le rythme de sa narration. Ce tome 1 appelait forcément la lecture du tome 2. Lorsque j’ai reçu « à perdre la raison », je l’ai dévoré en une journée. J’ai eu le plaisir de retrouver les personnages et de découvrir la Calabre et l’Irak. Anne Sophie (Anna) et Gianni étaient encore dans une certaine opposition, et pourtant, ils s’attiraient toujours comme des aimants... Rozenn est très forte pour cela, elle sait rassembler ce qui est épars. J’ai donc passé un bon moment d’évasion à la lecture de ses trois livres. L’écriture de Rozenn pousse à la réflexion sur la complexité des relations amoureuses, et sur certains clichés dont nous pouvons tous être les victimes (le stéréotype du footballeur et tout ce qui entoure ce sport par exemple). Dans son premier livre « Marie et le Loup », Rozenn a montré de fortes connaissances du règne animal, mais dans ses deux tomes « bleu et chaud à la fois » et « à perdre la raison », elle démontre sa maîtrise dans les rapports humains : l’amour, la famille et l’amitié. Elle a une très grande intelligence relationnelle et une approche précise de l’âme humaine. Émotionnellement, elle pourrait retourner n’importe qui avec son stylo... ou les touches de son clavier. Pour résumer, je vous invite à suivre Rozenn de très près, vous ne serez pas déçu. Pour ma part, elle fait partie de mes auteurs et autrices préférés... si ce n’est la meilleure. Je précise une dernière chose, ses deux tomes mériteraient une traduction en plusieurs langues, car l’amour et l’humanité qui dégagent de l’écriture de Rozenn... sont universels.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.