1476

de SARAH CASTILLO PALAYER

  0 Commentaires  

1476

" Elle est morte !
La nouvelle avait assombri le ciel florentin, survolé les plaines toscanes, puis s'était posée avec impétuosité sur la ferme entourée d'oliviers et de vignes du peintre en exil.
Elle l'avait fauché comme on fauche les blés. D'un coup sec et tranchant, pliant sa grande carcasse en deux ...

En lire plus

" Elle est morte !
La nouvelle avait assombri le ciel florentin, survolé les plaines toscanes, puis s'était posée avec impétuosité sur la ferme entourée d'oliviers et de vignes du peintre en exil.
Elle l'avait fauché comme on fauche les blés. D'un coup sec et tranchant, pliant sa grande carcasse en deux...
...Tous ceux qui comptaient dans la cité étaient présents pour honorer la grâce. Les notables, les artistes, les beaux esprits et au premier rang, les membres des illustres familles florentines, dont les Médicis en tête...
...Lorsque le funeste cortège pénétra dans la nef de l'église Ognissanti, pour consacrer une ultime fois la belle, Botticelli, pétrifié dans sa douleur, se fit la promesse solennelle qu'au jour de sa mort, sous le regard du christ de Giotto, il baiserait pour l'éternité les pieds de sa Vénus. "

(−) Réduire

0 Commentaire

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.