Préférer l'hiver

de Aurélie Jeannin

  12 Commentaires  

Préférer l'hiver

L’hiver n’est pas une saison. Il est un vaste espace, dense et rugueux. Il est un moment plein et exigeant. L’hiver exclut de badiner, méprise le superflu. En hiver, vivre est la seule chose sur laquelle se concentrer.

Au cœur de la forêt, alors que l’hiver fouette leur cabane, une jeune femm ...

En lire plus

L’hiver n’est pas une saison. Il est un vaste espace, dense et rugueux. Il est un moment plein et exigeant. L’hiver exclut de badiner, méprise le superflu. En hiver, vivre est la seule chose sur laquelle se concentrer.

Au cœur de la forêt, alors que l’hiver fouette leur cabane, une jeune femme et sa mère cherchent et se battent pour trouver comment se relever de leurs drames et rester en vie. Elles font face à la faim, à la solitude et au danger, au cours d’une retraite où mort et vie se mêlent.

(−) Réduire

Une première version de ce livre est paru en autoédition chez Librinova le 07/12/2018.


Grâce au programme Agent littéraire de Librinova, l'auteur a signé un contrat d'édition avec la maison Harper Collins.
Le livre paraitra le 01/08/2020

LPréférer l'hiver

12 Commentaires

Publié par charles-i : le 11/12/2018

Un livre qui vous glace le sang et vous réchauffe le cœur.

Publié par hugues-geoffroy : le 11/12/2018

bouleversant de sincérité. Un coup d'essai qui fait mouche.

Publié par marc-jarrossay : le 16/01/2019

Pour un premier livre, c'est un coup de maître : l'intrigue, le style, la psychologie des personnages... Tout les ingrédients d'un très bon roman. Auteure à suivre !!

Publié par david-lussot : le 16/01/2019

Un livre qui parle d'hiver et qui vous réchauffe. Une écriture qui vous envoie des phrases belles et fulgurantes. Une atmosphère enveloppante, un fil ténu mais tenace, qui ne vous lâche pas. Un premier roman, certes, mais un grand roman. Une jeune auteure, certes, mais définitivement une vraie auteure.

Publié par amelie-pelletier : le 17/01/2019

Un livre que j'ai dévoré en 24h, je me suis laissée happer par cet univers à la fois doux et rude, je m'y suis sentie un peu comme à la maison, beaucoup comme dans la vie telle qu'elle peut être parfois. La joie d'avoir autant de pages pour savourer le génie d'Aurélie et son don de la plume.

Publié par armelle-panagos : le 18/01/2019

Chaque page offre un voyage dans l'hiver des âmes. Dans les interstices de la pensée, ciselés par Aurélie comme des flocons, par une magistrale maîtrise des mots. L'intrigue livrée progressivement offre à chacun la possibilité de s'identifier aux deux protagonistes : une mère et sa fille, mais peut-être aussi chacun et sa part d'ombre. A ceux qui résolument privilégient le printemps, Préférer l'hiver propose un voyage tout en nuances et en profondeur, où chaque page tournée invite à poursuivre, pour savoir si et quand le jour deviendra -enfin- plus long que la nuit. Une Auteure subtile, à découvrir !

Publié par patrick-demots : le 21/01/2019

Beaucoup de musicalité dans ce livre hivernal, et cette relation mère-fille est tout sauf glaciale. Un plaisir de lecture dans un univers envoutant.

Publié par eric-groud : le 22/01/2019

Bonjour J'ai lu "Préférer l'hiver" c'est vraiment bien écrit, les mots sont justes,il n'y a pas de longueur, c'est fluide. bien sûr, le sujet est grave, le fond est lourd d'émotions, le tourment est profond... Le moment de l'hiver est un temps de reconstruction. On ne cicatrise pas, mais on régénère un peu de tissu, un peu d'énergie sous la neige pour supporter la douleur ! Bravo !!

Publié par marion-chevrier-boizumeau : le 25/01/2019

Grâce à ses mots justes et très imagés, Aurélie nous emmène en plein cœur d’une forêt où se joue un drame glaçant. On ressent la solitude de ses femmes et leur peine, mais aussi leur volonté de survivre malgré l’aridité de leur vie et de leurs conditions. C’est une histoire intemporelle, où la nature extérieure, si présente, révèle la nature intérieure des protagonistes. Un roman dense qui se savoure au coin du feu, un jour d’hiver.

Publié par aurelie-verhulst : le 27/01/2019

Entrer dans l'univers de ce livre, c'est pénétrer au coeur de l'hiver, un hiver rude, pénétrant, où chaque jour est une âpre bataille. Comment survivre dans une nature sauvage? Qu'est-ce qui pousse une jeune femme et sa mère à quitter le monde pour revenir à la vie? Il faut lire "Préférer l'hiver" pour découvrir une auteure à l'écriture envoûtante.

Publié par guillaume-reglin : le 18/02/2019

Ambiance très intimiste, même quand l'action se situe à l'extérieur, qui ne laisse pas insensible, que cela soit sur le fond ou sur la forme. Ca remue et ça fait parfois froid dans le dos, tout en faisant chauffer les méninges tant la profondeur des sentiments exprimés peut nous confronter à nos propres failles. Même sous la couette on ressent les frimas de l'hiver nous parcourir au fil des mots! Je vous le conseille, même si, je vous l'accorde, on est loin des Bronzés font du ski. Mais je peux vous garantir que ça a du r'tour!

Publié par ines-isabelle-yhuel : le 04/06/2019

Je viens de finir ce roman, je l'ai trouvé magnifique, une petite musique bien particulière qui se tient de bout en bout, qui dit beaucoup sur notre époque sans en avoir l'air, plein de notations justes, qui nous immerge dans une nature à la fois réelle et imaginaire, je ne me suis pas ennuyée une minute, les quelques "événements" nécessaires à un léger suspense arrivant à chaque fois pile au moment où il faut. Je ne savais pas que cela parlait d’enfants morts mais je suis moi-même en deuil d’un petit fils et l'atmosphère – cette nécessité de se couper de tout - était comme une consolation.

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.