Éditer un livre : le parcours d’un manuscrit dans la maison d’édition

Vous avez fini votre roman et vous souhaitez soumettre votre manuscrit à une ou plusieurs maisons d’édition pour le faire publier ? Si l’écriture demande du temps et du travail, se faire éditer dans une maison d’édition « classique » n’est pas dépourvu d’embûches. Zoom sur le parcours de votre manuscrit chez l’éditeur.

La réception du manuscrit en maison d’édition : la première étape

Votre manuscrit a passé les portes d’une maison d’édition. C’est là que tout commence. La première étape de votre manuscrit dans la maison d’édition : son enregistrement dans une base de données comprenant le nom de l’auteur, le titre de manuscrit et la date de réception. Il est ensuite placé dans une file d’attente pour lecture. Si la maison d’édition publie différents genres littéraires, le manuscrit peut être trié et rangé dans une pile spécifique en fonction du genre littéraire. Le courrier qui accompagne le manuscrit est alors très important. Il doit notamment présenter succinctement le futur livre ce qui permet aux éditeurs et à leurs équipes de procéder au tri plus facilement.

Bon à savoir

En fonction des éditeurs, vous devez envoyer votre manuscrit au format papier, relié, ou au format numérique. Si de plus en plus de manuscrits numériques sont envoyés aux maisons d’édition, vérifiez sur le site de l’éditeur que vous visez ce qu’il préconise.

 

Lecture du manuscrit par les éditeurs et leurs équipes

Une fois le manuscrit enregistré et trié, vient le moment de la lecture qui s’opère dans un ordre chronologique de réception. Des lecteurs professionnels sont invités à lire quelques pages du manuscrit pour savoir si ce dernier correspond à la ligne éditoriale de la maison d’édition et s’il est susceptible de plaire à un certain lectorat. Ces lecteurs professionnels peuvent être internes à la maison d’édition ou externes. Si la maison d’édition est une petite structure, le manuscrit est même généralement lu par l’éditeur/éditrice en personne. Cette première phase de lecture est décisive et délicate. Un manuscrit doit avoir plusieurs avis favorables de la part des différents lecteurs – selon la taille de la structure évidemment.

Si cette première impression est positive, le manuscrit peut passer à l’étape suivante qui varie selon la taille de la maison d’édition. Dans une structure moyenne à grande, le manuscrit passe ensuite à une seconde lecture par un comité de lecture composé de lecteurs professionnels, d’auteurs partenaires, de directeurs éditoriaux, d’autres éditeurs, etc. À l’issue de ce comité de lecture, le manuscrit peut passer à l’étape suivante : la décision. Il arrive toutefois que dans de très grosses maisons d’édition, une dernière lecture soit nécessaire avant d’accepter ou de refuser un ouvrage.

 

À retenir

Le délai entre la réception du manuscrit en maison d’édition et sa lecture varie selon les structures et le nombre de manuscrits reçus au quotidien. Cela peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. La patience est de mise.

 

La décision finale

Le manuscrit a réussi à passer toutes les étapes précédentes et c’est le moment pour le directeur éditorial ou l’éditeur de prendre la décision de le publier ou non.

Le manuscrit est refusé

Selon les maisons d’édition, un courrier ou un email sera adressé à l’auteur du manuscrit pour lui annoncer le refus d’édition. Certains éditeurs peuvent prendre le temps de donner quelques clés qui expliquent leur choix mais cela reste plutôt rare.

Plusieurs critères peuvent motiver un refus comme : la ligne éditoriale, le style de l’auteur, la concurrence entre plusieurs auteurs dans une même maison d’édition, etc. Par ailleurs, une part de subjectivité subsiste également même si les lecteurs professionnels et les éditeurs font de leur mieux pour garder un œil objectif.

Le manuscrit est accepté

Bonne nouvelle ! Votre manuscrit a su séduire les lecteurs professionnels. Une grande aventure peut commencer. Le directeur éditorial ou l’éditeur en personne prend contact avec l’auteur pour échanger sur la suite des opérations. Une première prise de connaissance est de mise. La maison d’édition en profite en général pour demander à l’auteur s’il accepte d’effectuer quelques changements – que ce soit sur la forme ou sur le fond. Si l’auteur n’est pas prêt à retravailler son texte, l’éditeur peut malheureusement revoir sa décision.

Dernière étape dans la vie de votre manuscrit en maison d’édition : la signature du contrat d’édition. Pour vous aider dans cette tâche parfois compliquée, Librinova peut vous accompagner. En auto-éditant votre manuscrit chez Librinova, vous bénéficierez d’une visibilité grâce à la plateforme éditeurs et pourrez profiter des services d’agent littéraire.

 

Pour aller plus loin :

Les meilleures maisons d’édition en 2019 pour les auteurs auto-édités

→ Comment faire publier son livre par un éditeur ?

→ Auto-édition et maison d’édition : avantages et limites

 

2 commentaires

Publié par TNK : le 19 novembre 2019

Autant dire qu’il vaut mieux vendre 1000-2000 ebooks autoédités et laisser Andréa, l’agent littéraire de Librinova, enfoncer les portes après… chiffres à l’appui. Ca me paraît mois « aléatoire » comme méthode… tiens, ne serait-ce pas la raison pour laquelle j’ai choisi Librinova ? 😉

Publié par Susan degeninville : le 21 novembre 2019

Tout à fait d’accord avec le commentaire précédent. Un auteur doit se faire connaître avant de chercher un éditeur… et nous avons la chance d’avoir les possibilités du numérique.
Pour ma part, c’est la possibilité d’être à terme éditée par un éditeur traditionnel m’a fait choisir Librinova. En effet, le but reste d’avoir ses livres en version papier dans les librairies.
À côté cependant, le plus efficace est d’obtenir des articles dans la presse.
Un article dans Ouest France a vraiment boosté les ventes d’Attentat à Belle-Ile et les autres titres en ont profité. Je vais avoir un autre article avant Noël pour mon prochain livre
que je publie bientôt.
Susan Degeninville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition