Meurtre Bénévole

Une affaire pour la commissaire Bombardier

de Catherine Secq

  1 Commentaires  

Meurtre Bénévole

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son ...

En lire plus

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme !


Pour une fois, la brave commissaire Bombardier va devoir faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. La cuisine et le rock sont ses deux passe-temps préférés, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée et surtout lorsque les assassins de la capitale, très ignorants des acquis sociaux, lui laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail. Aidée de son jeune adjoint maladroit, qui lui sert autant de tête de Turc que d’homme à tout faire, elle ira chercher le meurtrier là où l'on ne l'attend pas. La commissaire Bombardier n’hésitera pas à soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité finira par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde. Un polar tout sauf noir, drôle et bien ficelé.

(−) Réduire

1 Commentaire

Publié par alexandra-papiersmachés : le 24/03/2019

J'aime ce roman car je n'ai aucune idée de qui a pu commettre ce meurtre. J'apprécie d'autant plus ma lecture en attendant la révélation finale. J'ai apprécié découvrir en plus du fonctionnement de l'association, des informations poussées sur la biodiversité et ses avancées technologiques. J'aime l'hostilité du milieu associatif qu'on y retrouve. Vu qu'il s'agit d'un roman policier, nous avons bien entendu une enquête. Ici elle peut signifier que lorsqu'on décide de fouiller dans la vie d'une entité ou d'une personne, on trouve toujours quelque chose à se mettre sous la dent ! Enfin, j'aime l'évocation du côté analyse des pratiques avec le psychologue qui me fait échos à cet espace et ce temps nécessaire d'avoir à disposition, pour déposer ce que l'on a sur le cœur surtout lorsqu'on travaille dans un milieu sensible comme la police. Ce roman me fait penser à un roman d'Agatha CHRISTIE, mais avec cette touche d'humour en plus très agréable !

Logo étoile

Pour tout savoir de l'activité de Librinova,
suivez nous sur les réseaux sociaux.