Leo Rutra

Ma biographie

Serial Writer
En train d'écrire...

Mon portrait littéraire

Mon livre favori

Si seulement il n'y en avait qu'un...

Mon auteur favori

Stephen King

Mes genres littéraires favoris

Littérature classique , Romans contemporains , SF / fantasy , Polar

Mes publications

saint-louis-de-gonzague

Saint Louis de Gonzague

  de Leo Rutra

L’effroi. Une communauté sous le choc. Une messe solennelle. Des proches et des inconnus réunis pour témoigner de leur soutien et de leur solidarité. À des familles qui pleurent leurs disparus ; à des survivants qui peinent à prendre conscience de ce qu’ils viennent de vivre.
Un nombre indécent de caméras de télévision ont investi la petite bourgade de Bully-en-Yvelines pour retransmettre l’événement, comme si c’était le nouveau feuilleton à la mode. Depuis le 19 mars 2013, il est presque impossible de trouver une édition de n’importe quel journal, qu’il soit national ou local, qu’il soit télévisé, papier ou même en ligne, qui ne parle pas du massacre de Saint Louis de Gonzague.
J’étais hypnotisé par la vision du bâtiment principal. Le cœur de l’école, comme l’appelait le directeur. Je n’arrivais pas à détacher mon regard de l’immense tache noire sur la façade. Jésus ressemblait à un rescapé de l’Enfer.
Ce n’est que plus tard dans la soirée qu’on apprendrait que les policiers avaient essayé d’arrêter l’élève à l’origine du massacre, avant d’être forcés de l’abattre. Le nom de cet élève était Daniel Duffermier.
Quand j’ai entendu son nom, mon cœur a manqué un battement et je me suis couvert la bouche comme si j’allais vomir. L’annonce m’a fait l’effet d’un violent coup de massue dans le plexus. Parce que j’ai connu Daniel. Lors de mon passage à l’école Saint Louis de Gonzague.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


bienvenue-a-po-koncu

Bienvenue à Po'koncu

  de Leo Rutra

Plongez dans l'inconnu...

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


coup-de-poker

Coup de Poker

  de Leo Rutra

Franck et Béatrice sont heureux. Ils habitent un joli pavillon en banlieue et ont deux petites filles en parfaite santé. Mais le bonheur n'immunise pas contre les tracas du quotidien. 
Quand ils ont besoin de racheter une nouvelle voiture, Franck a une solution miracle : gagner l'argent au poker. Il espère bien récupérer une partie du million d'euros mis en jeu lors des Championnats de France de Poker. 
Mais, au poker comme dans la vie, une carte peut tout changer.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


renaissance

Renaissance

  de Leo Rutra

Une question me revient sans cesse. Celle de ma renaissance. Car c’est bien ainsi que je considère ma métamorphose. Je me suis extirpé d’un cocon comme une chenille se muant en papillon. Quand la transformation a-t-elle débuté ? Dans un premier temps, ça me semblait si simple que je me suis laissé éblouir par l’éclat du truisme. Je me suis revu, tremblant d’adrénaline, les yeux braqués sur mes mains tachées de sang, sans savoir si je devais hurler d’horreur ou de joie après avoir, pour la première fois de ma vie, posé une limite définitive. Je me rappelle la sensation qui m'a envahi à ce moment. J’avais, enfin, le contrôle. J’étais devenu celui qui décide, celui qui tranche. Même quand j’ai dû soutenir les accusations et répondre aux questions, même face au jugement que je lisais dans les regards qui se posaient sur moi. J’avais toujours le contrôle.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE


par-une-fraiche-soiree-d-octobre

Par une fraîche soirée d'Octobre

  de Leo Rutra

Maman, Papa, je vous demande pardon.
Je ne comprends toujours pas comment les choses en sont arrivées là...
On ne voulait rien faire d'autre que s'amuser un peu. Si seulement j'avais su. Si seulement je pouvais faire machine arrière et réparer tout ça.
Il a fallu ce putain d'accident. Et après c'était trop tard. Il fallait que je décide tout de suite.
Je ne pouvais pas aller en prison.
On voulait juste s'amuser, essayer de faire les cons comme ces mecs, à la télé. Je ne pensais pas que ça pourrait aller aussi loin.
C'était un accident.
Un accident.
Pourtant, je ne peux pas vivre avec ça. Je pensais que si, mais c'est trop lourd.
Il a bien fallu que je fasse quelque chose. Je ne pouvais pas juste les laisser là.

JE DÉCOUVRE LE LIVRE

Logo étoile

Tout sur
l’auto-édition

Ne perdez aucune miette d’information :
inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle !